Si vous souhaitez atteindre des niveaux de spiritualité élevés, la psychologie initiatique vous permet de réaliser une étude approfondie de votre conscience. Ce processus donne l’accès aux Anges, les qualités originelles héritées de Dieu. Issue de la Kabbale, cette psychologie introspective est également appelée Angéologie traditionnelle.

La psychologie initiatique : une science « à l’intérieur de soi » ?

La psychologie initiatique puise ses fondements dans la connaissance de son for intérieur. Au travers de signes, elle permet d’atteindre l’autonomie spirituelle. Grâce à un travail d’introspection de notre conscience, cette science a pour objectif d’utiliser la plénitude de notre énergie cosmique.

L’être humain doit se débarrasser de distorsions négatives, qui polluent son esprit. La psychologie initiatique prend également le nom d’Angéologie traditionnelle. L’étude des anges proviendrait de la Kabbale, tradition orale héritée de la tradition judéo-chrétienne.

D’où provient cette doctrine ?

Cette psychologie du soi serait l’aspect pratique de la Kabbale. Cette mystique juive aurait pour but de rendre compte de la question de la divinité, de la place de l’Homme dans le monde, etc. Très tôt opposée à la philosophie, la Kabbale, du mot hébreu « kabbalah », ou tradition authentique en français, met Dieu et le mystère de la foi au centre de ses préoccupations.

Cet enseignement universel prône l’étude de son for intérieur afin de s’élever à de hauts niveaux spirituels. Ce processus est possible grâce à un travail approfondi sur sa propre conscience. L’Angéologie traditionnelle met en avant le concept d’Ange, un état de conscience supérieur, qui permet d’atteindre des vertus.

Quels sont ses principes ?

La psychologie initiatique repose sur un certain nombre de fondements :

  • La nature humaine est divine. Nous sommes créés à l’image de Dieu.
  • Notre corps physique a une espérance de vie courte. Tandis que notre esprit est éternel.
  • Dieu se matérialise à travers 72 champs de conscience que l’on nomme les Anges. Chacun d’entre eux représente des vertus, des pouvoirs et des qualités.
  • Ces espaces de conscience sont diminués, amoindris, atrophiés par les souvenirs négatifs (échecs, mauvaises pensées, etc.) présents dans notre inconscient.
  • L’être humain a un objectif principal : prendre conscience de ces champs de possibilités afin d’exprimer son potentiel divin.

Vous souhaitez en savoir plus sur la psychologie initiatique ? J’aborderai le sujet lors du prochain Stage Bien Être de Juin, n’hésitez pas à vous inscrire par mail cabrera.beatrice@neuf.fr !

Et si vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le partager !

Laisser un commentaire